Du PND à la Réserve de Biosphère Transfrontalière : jeux d’échelles à l’épreuve du développement durable dans le bas delta du fleuve Sénégal

Le Parc National du Diawling (PND) est créé en 1991 dans le bas-delta mauritanien du fleuve Sénégal, en réponse à des dégradations environnementales et socioéconomiques, suite à l’édification des barrages complémentaires de Diama en aval et Manantali en amont. Son impact positif sur cet espace est allé grandissant, grâce à la restauration des écosystèmes puis des activités humaines qui en dépendaient et qui avaient subi de profondes dégradations avec la mise en service du barrage de Diama en 1986. Mais cet impact a des limites et les scénarios et consensus de gestion initiés avec la population locale impliquée dans ce processus ne sont pas toujours bien consolidés. Aussi, depuis 2005, une Réserve de Biosphère Transfrontalière (RBT) dans le delta du fleuve Sénégal est venue se superposer au parc, nécessitant de nouvelles affectations des usages de l’espace. Cela augure-t-il de la pérennité des acquis ? Quels sont les risques et perspectives avec ce changement d’échelle ?

ArabicEnglishFrenchGermanSpanish